ZAPA

Attention minute culturelle.

C'est officiel mon MAC est décédé, c'est donc contrainte et forcée que je laisse la technologie de côté pour ce soir (hier soir en l'occurence). Me voilà donc arpentant ma bibliothèque, à l'affût, d'un livre non lu ou abandonné par un hypothétique ex-convive...Bref je jette mon dévolu sur un de mes bouquins sur les textiles... Et là, la révélation (l'équivalent de l'impact de la "découverte de la photographie" dans le processus d'évolution de la peinture figurative) la vérité sur l'origine du pull Irlandais. L'identification par le motif, l'ADN ou la torsade de laine. En effet le pull en laine torsadé faisant partie de l'uniforme des marins, à chaque ville d'origine d'un équipage correspondait un style de tricot (torsades logandées...) .Les plus emblématiques étant ceux des îles d'Aran en laine blanche naturelle écrue. Pour mieux identifier les voyageurs ou... les cadavres?

Et moi qui ai porté cet hiver la torsade en toute ignorance, en même temps des marins en Haute-Savoie on en croise pas des masses...

"Les pêcheurs de toutes les côtes britanniques, pendant des générations , ont porté des pull-overs bien chauds que leur tricotaient leur épouses. Ils étaient généralement de couleur bleu marine, mais des motifs en reliefs sur différentes parties, le cou, la poitrine, les épaules ou les manches , permettaient autrefois de savoir à coup sûr si un pêcheur venait de Whitby, Lowestoft ou de Guernesey, il est regrettable que de tels vêtements aient aujourd'hui été presque entièrement remplacés par de simples pulls tricotés à la machine ."

"TEXTILES, le tour du monde illustré des techniques traditionnelles", J. Gillow et Bryan Sentance